Hierro

Hierro

merci à Phildu du blog Blabaterama blog4ever pour les photos

 

 

Localisation : île d'El Hierro aux îles Canaries

Point culminant : 1500  m

Contexte géographique : faille liée à l'ouverture de l'océan Atlantique

Type : volcan bouclier

Dynamisme éruptif : effusif hawaiien à strombolien ou surtseyien si éruptions sous marines

 

Ses éruptions :

2011

 

 L'édifice est un volcan bouclier jeune (1,2 millions d'années) qui se trouve, comme les îles voisines de Tenerife et La Palma, à son stade de croissance (la vitesse de construction supérieure à la vitesse d'érosion). L' histoire de sa formation est scindée en trois phases : 1- formation d'un premier volcan sous-marin (la « ride sud ») allongé nord-sud ; 2- construction d'un volcan de forme plus cônique, nommé Tiñor,  qui s'édifie par la suite sur la pointe nord nord-est de la Ride Sud. A ce stade l'île émerge. 3- l'activité se déplace vers l'ouest et édifie le volcan d'El Golfo. Ce volcan-bouclier atteint actuellement une hauteur totale de 5500m (fond marin + sommet) et un volume de 5500Km3. Son fonctionnement, tout comme celui des autres volcans-bouclier des Canaries, est très différent des volcans-boucliers classiques (Hawaï par exemple) de part son système d'alimentation. En effet Hierro n'est pas alimenté en continu par sa source mantellique (point chaud) ce qui se traduit par la formation de petites chambres magmatiques successives à certaines profondeurs (on estime des présences de chambres magmatiques entre 19 km et 26 km de profondeur).

Les éruptions sur Hierro ont, de ce fait, rarement lieu au même endroit.

 

Au 27 février 2012 l'activité est toujours en cours sous la surface de la mer mais le sommet de l'activité actuelle n'est pas très loin de la surface. L'éruption est assez visible.

 

La forme quasi triangulaire du volcan est quant à elle le résultat d'au moins 4 glissements de terrain gigantesques qui se sont tous produits il y a moins de 300 000 ans. Le plus récent, le glissement d'El Golfo, n'a que 15 000 ans et a emporté le flanc nord-ouest de l'île (entre 150 et 180 km3 de roches déplacées). Le glissement El Julan (environ 200 000 ans, volume déplacé compris entre 60 et 120 km3) a emporté le flanc sud-ouest, celui de Las Playas (plus de 134 000 ans, entre 25 et 35 km emportés) et celui de San Andrès (176 000ans, volume inconnu). Les traces des tsunamis géants entrainés par ces avalanches de débris, émises par plusieurs volcans des Canaries, ont été repérées sur les côtes américaines. Ces tsunamis ont fait l'objet de simulations destinées à estimer l'impact qu'ils auraient si il s'en produisait un de nos jours.

 

En septembre 2011 le volcan Hierro entre en éruption, il s'agit de la première éruption aux Canaries depuis 40 ans !

 

L'éruption est située dans un premier temps à 5 km des côtes et il s'agit d'une activité sous marine du Hierro. Puis le 10 octobre l'éruption se divise, il y a désormais deux endroits du volcan où le magma s'échappe. En surface les premières observations de l'activité peuvent débuter.

 

"Les deux points sont situés à deux milles marins et à 1,5 mille au sud-ouest de La Restinga, ce qui a provoqué deux taches dans la mer où ont été trouvés des poissons morts et où une forte odeur de soufre est perceptible", a indiqué le directeur général des services d'urgence et de sécurité des Canaries, Juan Manuel Santana, dans un communiqué.

 

Pour l'instant, il n'est pas nécessaire de prendre plus de mesures préventives pour la population même si les responsables sont conscients que le volcan peut encore d'ouvrir à d'autres endroits et peut être même en surface. Néanmoins même les responsables ont stoppé les mesures préventives ils ont opté pour évacuer les 500 habitants de l'île et les touristes y résidant. La majorité des personnes évacuées ont été accueillies chez des amis ou par leurs familles dans d'autres villages de Hierro. Mais plusieurs dizaines d'entre elles, en majorité des touristes, devaient quelques nuits dans une résidence d'étudiants et un gymnase de l'île.

 

Samedi 15, un nouvel évent s'est manifesté et est rentré en activité, à une profondeur de 150/200 mètres, à 500/600 mètres au large de Puerto Naos et à 2,5/3 kilomètres de La Restinga. Proche des côtes de l'île Hierro, à cette profondeur, la colonne d'eau maintenant le magma au fond de la mer, aucune explosion côtière ne peut se produire. Aussi cette nouvelle éruption est sans risque apparent pour la population îlienne. Mais il ne fait aucun doute que le cône volcanique s'approche de la surface.

 

Les Canaries n'avaient pas connu d'éruptions depuis celle du Teneguia, sur l'île de La Palma, en 1971.

 

Eruption sous marine, très visible sur cette photo :

 



 



 

 

 



17/10/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


annuaire gratuit Annuaire de blogs Blog ExploseBlogs : visites,audience,vote,échange,traffic,visiteurs,référencement Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Référencement gratuit dans Vitavous.com Blog Annuaire généraliste
Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.
Le Moteur
Recherche-Web
Votez pour ce site sur l'annuaire Tixido -=- Moteurs de recherche -=- Alexa Bing (ex-Live ex-Msn) Cehoo Exalead Google Infoseek Le Moteur Orange (ex-Voila) Megaglobe Super
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion