Le Vésuve

Vésuve
 
 

Localisation : Près de la ville de Naples, Italie

Contexte géographique : subduction plaque Afrique sous plaque Eurasie

Point culminant : 1281 m

Type : strato volcan

Dynamisme éruptif : hawaiien à plinien

 

Ses éruptions :

1621 av J- C, 79, 172, 203, 472, 512, 685, 789, 968, 991,1007, 1037, 1139, 1501, 1631, 1650, 1699, 1737, 1760, 1794,1806,1822, 1831 – 39, 1850, 1858, 1861, 1872, 1906,1929, 1933, 1944

 

Ce volcan, le plus célèbre au monde, est très particulier. Ses éruptions peuvent être très différentes ; ainsi, parfois les laves sont fluides donnant lieu à des éruptions peu dangereuses pour les populations hormis sur le plan matériel mais parfois les laves peuvent être extrêmement visqueuses provoquant donc des éruptions explosives pouvant mettre en péril la vie des habitants.

Outre cette particularité de dynamisme éruptif, le Vésuve est assez imprévisible pour ce qui est de ses réveils.

 

Avant sa célèbre éruption de l'an 79, le Vésuve avait dormi près de 1700 ans. Puis il s'est manifesté régulièrement jusqu'en 1139. Après cette éruption, le volcan s'est considérablement calmé (se manifestant parfois par de petites activités comme en 1501) jusqu'en 1631(éruption violente, 4000 morts). A partir de cette date le Vésuve a été particulièrement actif et ce jusqu'en 1944.

 

Actuellement les volcanologues cherchent à savoir si le Vésuve peut se réveiller bientôt ou si le volcan est entré dans une nouvelle phase de sommeil.

 

 

Comment expliquer la célébrité du Vésuve ? 

 

 

Naples, troisième agglomération d'Italie, se développe depuis l'Antiquité entre deux zones volcaniques très actives. Au sud-est la cité est menacée par les éruptions du Vésuve. Au nord-ouest,  Elle est bordée par les Champs Phlégréens, immense caldeira, d'où s'échappent fumerolles et gaz nocifs. La nature est ici si menaçante que l'on peut s'étonner de voir prospérer une ville plurimillionnaire dans l'espace étroit d'une baie hautement sismique. Certes, le Vésuve est calme depuis 1944 mais un peu plus de deux millions de personne vivent aux alentours du Vésuve et des Champs Phlégréens ! Or, le Vésuve se réveillera un jour cela est une certitude. Mais nous ne ne savons pas quand.

La nature explosive de l'édifice et la population importante vivant à ses pieds en font d'ores et déjà un des volcans les plus redoutés au monde.

 

 

 

 

 

Mais sa célébrité réside surtout dans les rapports entre le volcan et les hommes qui peuplent ses pentes. Comme beaucoup de volcans, le Vésuve est à la fois sources de bienfaits et de catastrophes.

 

Les bienfaits ? Il est l'un des atouts économiques de la ville de Naples et de ses environs.

Chaque année il amène un flot conséquent de touristes qui paient pour faire l'ascension du volcan, découvrir son cratère et visiter les ruines des cités antiques détruites par l'éruption de l'an 79 après J.C.

 

 

Une grande partie des bâtiments de la ville sont construits en pierres trouvés sur le Vésuve et les rues sont confectionnées avec des pavés de lave. Il s'agit la d'un autre avantage du volcan.

 

Ensuite il faut évoquer les phénomènes hydro thermiques associés aux volcanx qui procurent de l'eau chaude et permettent donc la construction de thermes.

 

 

Enfin, comme pour beaucoup d'autres volcans, les terres qui l'entourent sont fertiles car lorsqu'il pleut, les cendres du volcan pénètrent la terre et jouent le rôle d'engrais.

Sur les pentes du volcan on produit alors des légumes et du vin

Lacryma Christi est un célèbre vin provenant des vignes qui bordent le Vésuve. Ce vin, corsé et de bonne qualité, trouva son nom dans une légende locales :

 

 

Dieu aurait reconnu dans le golfe de Naples un lambeau du ciel arraché par Lucifer pendant sa chute vers les enfers. Il en pleura et là où les larmes divines tombèrent surgit la vigne du Lacrima Christi 

 

 

 

Mais hélas malgré ses quelques bienfaits, le Vésuve est surtout tristement célèbre pour les catastrophes qu'il a provoqué dans le passé.

Nous pensons bien évidemment aux conséquences de l'éruption du 24 août 79 qui a rayé de la carte les villes antiques de Pompéi, herculanum, Stabies et Oplonties en les ensevelissant sous une pluie de cendres ou des coulées de boue.

Mais si l'éruption de 79 a autant d'impact encore aujourd'hui c'est que les cendres et la boue ont pu conserver les cités telles qu'elles étaient le jour où leur destin s'est scellé. De plus on a pu retrouver le récit de Pline le Jeune où il décrit minutieusement cette éruption.

Ces ruines et ce récit sont donc de poignants témoignages de ce qui s'est passé ce 24 août 79. Cette éruption la est l'archétype de la catastrophe volcanique.

 

 

 

Les Ruines de Pompei

 

 

 

 

Chien fossilisé dans les cendres du Vésuve

après l'éruption de l'an 79

 

Situation géographique et géologique du Vésuve

 

Le Vésuve est situé dans la région de Campanie en Italie. Il couvre une superficie de 480 km² sur le Golfe de naples et jouxtent la mer Tyrrhénnienne sur la côte Sud Ouest de l'Italie.

Son sommet est composée de deux parties emboîtées, la Somma au nord (1132 m) et le Vésuve proprement dit au sud (1281 m). Ils sont imbriqués l'un dans l'autre mais les points culminants des deux édifices sont séparés par une vallée en arc de cercle de 5 km de long qu'on nomme la vallée Del Gigante.

Pour ce qui de la formation du volcan, donc de sa géologie, il faut savoir que l'Italie du Sud est à la limite de deux plaques tectoniques : Eurasie et Afrique

La plaque africaine se déplace en moyenne de 2 cm par an vers le Nord Ouest et plonge sous l'Europe. Elle doit entraîner à long terme la fermeture du bassin méditerranéen. Il s'agit d'une zone de subduction. Au niveau de la subduction il y a formation de magma par la fusion de roches en profondeur. Le magma fabriqué alimente alors la chambre magmatique du Vésuve dont la taille est estimée à 400 km² selon les scientifiques !

 

Le Vésuve et son histoire

 

D'après des forages, le Vésuve serait âgé de 300 000 ans. L'activité du volcan a débuté au Somma (1132 m) puis celui ci se serait effondré sur lui même il y a 17 000 ans lors d'une éruption cataclysmale. formant ainsi une immense caldeira où le Vésuve a alors commencé à croître.

Avant la terrible éruption de l'an 79 le jeune Vésuve a connu 6 grandes éruptions dont une 3700 ans av J.C. Il a ensuite connu une éruption modérée en l'an 700 environ avant J.C.

C'est après cette éruption que le Vésuve s'endort alors pour près de sept siècles. A l'époque bien sûr on ne le sait pas mais une durée de repos aussi longue pour le Vésuve est très rare mais surtout très inquiétante. Plus le repos est long, plus le réveil risque d'être brutal. Pourquoi ?

Depuis la naissance du Vésuve, le cratère de ce dernier n'a été obstrué qu'exceptionnellement. En général le volcan a des éruptions régulières, plus ou moins fortes, car le conduit volcanique qui relie la chambre magmatique au cratère est ouvert. Seulement il arrive qu'après une éruption des roches s'accumulent au fond du cratère et bouchent la cheminée comme c'est hélas le cas depuis l'éruption de 1944.

Les éruptions sont donc stoppées pour un temps et malheureusement la pression augmente dans les entrailles du volcan. C'est ce qui s'est passé en l'an 79.

Les prémices de cette éruption remonte en l'an 62 après J.C lorsqu'un séisme de magnitude 5 sur l'échelle ouverte de Richter secoue la Campanie. Ce n'est pas un signe précurseur de l'éruption car 17 ans entre les deux événements n'est bien sûr pas considéré comme un signe. Néanmoins le Vésuve a "indiqué" que la lave se remettait en mouvement malgré le "bouchon" séparant le conduit éruptif du cratère (A noter qu'en 1980 un violent séisme a dévasté à nouveau la Campanie alors que le cratère du Vésuve est obstrué depuis 1944)

Aux alentours du 20 août 79 des secousses telluriques de plus en plus fortes se font ressentir à proximité du Vésuve. Les populations de l'époque ne font pas le lien entre le volcan, qu'ils croient être une montagne, et les séismes. Les sources autour de l'édifice se tarissent. De nos jours un tel phénomène aurait entraîné l'évacuation des habitants mais en l'an 79 la vie continue malgré ces catastrophes jusqu'à la date fatidique du 24 août.

Une étude très récente montre que le Vésuve aurait débuté sa plus célèbre manifestation par de simples petites explosions la nuit du 23 au 24 août. Ces explosions de petite intensité correspondrait à l'ouverture progressive du cratère par les produits volcaniques et elles n'auraient dérangé que les citoyens au sommeil léger qui aurait pu croire à un orage. Ce n'est que dans la matinée que la situation devient préoccupante pour les populations. Au lieu de fuir les gens se réfugient chez eux alors que déjà les cendres commencent à recouvrir les villes antiques.

Le 25 août au matin (environ à 6 heures), Vésuve se déchaîne réellement : séismes, pluies de cendres intenses, et même un tsunami gênent la progression de ceux qui comprennent enfin qu'il faut partir.

Il y a déjà énormément de morts à déplorer. Ils sont morts soit écrasés par des bâtiments qui s'effondrent, soit asphyxiés par les cendres pourtant certains encore refusent de tout quitter. Ils périront dans les nuées ardentes qui dévaleront le Vésuve plus tard dans la journée du 25.

Au lendemain de ce cataclysme il manquait ses 700 derniers mètres au Vésuve, un large cratère de 400 m de diamètre s'ouvrait à la place du sommet qui dominait encore la baie de Naples l'avant veille...

Le volcan a ensuite connu de nombreuses éruptions, plus ou moins fortes. En 1631 il connaît une nouvelle colère dévastatrice quoique moins puissante que celle de l'an 79.

Au XX ème siècle, 4 éruptions eurent lieu : 1906 (conséquente), 1929, 1933 et 1944. Du 18 mars 1944 au 09 avril de la même année le Vésuve connaîtra ce qu'on désigne actuellement comme sa dernière éruption. Le 09 avril les roches éuptives mises en mouvement dans le cratère lors de l'éruption se refroidissent et s'accumulent au fond du cratère bouchant ainsi le conduit éruptif. Cela marquera le début d'une longue période de calme  encore en cours en ce mois de juin 2010.

 

La prévention des risques au Vésuve

 

En 1841 le roi italien Fernidand II, conscient du risque que les volcans représentent pour son territoire, décide de la fondation d'un observatoire qui serait chargé de surveiller principalement le Vésuve. les travaux s'achevèrent en 1845 et l'observatoire de l'époque se trouvait à environ 600 mètres d'altitude sur les flancs du volcan. A l'heure actuelle ce bâtiment est devenu une bibliothèque et un musée consacré au Vésuve alors que le nouvel observatoire a été déplacé à Naples.  Il est capable de prévenir d'une éruption 20 jours environ avant que celle ci ne se déclenche.

L'éruption du 18 mars 1944 avait été ainsi prévue par les volcanologues dès le 01 mars de la même année.

Les autorités italiennes ont donc élaboré un système d'évacuation par zone d'habitation et de l'ampleur des signes précurseurs.

Il existe trois niveaux d'alerte selon l'intensité des précurseurs : l'attention, la pré - alarme et l'alarme. Quand l'alarme se déclenche, il faut absolument que les villes les plus proches du volcan soit évacuée dans les 7 jours (mais des mesures sont en cours pour que cette évacuation se fasse en trois jours pour être certain d'éviter un drame en cas de réveil précoce de l'édifice). 18 communes (700 000 habitants) sont concernées par cette zone, la zone rouge. En cas d'évacuation la Campanie n'est pas une région assez grande pour accueillir les sinistrés. Ils seront donc contraints de partir vers d'autres régions comme la Lombardie, la Toscane, la Sicile etc...

Il existe une zone jaune et une zone bleue mais celles ci ne nécessitent pas d'évacuation urgente, il est même possible d'attendre le début de l'éruption pour déterminer les quartiers menacés par les lahars.

 

 

Pour tout savoir sur le Vésuve, mon nouveau bébé :

 

http://volcania.blog4ever.com

 

 

 

visiter l'annuaire blog gratuit



01/07/2009
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


annuaire gratuit Annuaire de blogs Blog ExploseBlogs : visites,audience,vote,échange,traffic,visiteurs,référencement Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Référencement gratuit dans Vitavous.com Blog Annuaire généraliste
Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.
Le Moteur
Recherche-Web
Votez pour ce site sur l'annuaire Tixido -=- Moteurs de recherche -=- Alexa Bing (ex-Live ex-Msn) Cehoo Exalead Google Infoseek Le Moteur Orange (ex-Voila) Megaglobe Super
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion