Les "régions" volcaniques particulières ou importantes

Régions volcaniques particulières et/ou importantes

 

 

Les Açores

Situé au milieu de l'océan Atlantique, les Açores s'étirent sur 600 km d'Est en Ouest et sur 200 km du Nord au Sud. Ces îles volcaniques sont réparties en 3 ensembles : à l'Est les îles de Sao Miguel et de Santa Maria, au centre Faïal, Pico, Terceira et Sao Jorge et à l'Ouest Flores et Corvo qui sont très peu connues. Les Açores sont situées sur une structure sous marine délimitée par trois plaques lithosphériques : Nord Amérique à l'Ouest, Eurasie au Nord Est et Afrique au Sud Est.Mais les Açores résultent surtout d'un point chaud dont la production basaltique importante a été suffisante pour faire émerger les îles. La plupart des éruptions qui se produisent sur l'archipel sont sous marines.

 

Alaska

 

75% des volcans américains à être entrés en éruption au cours des 200 dernières années sont situés en Alaska. On recense 130 volcans et champs volcaniques à s'être manifestés durant les deux derniers millions d'années et parmi eux 50 ont été actifs depuis 1760. C'est en effet à partir de 1760 que les volcans de l'Alaska et les îles aléoutiennes bénéficient d'une meilleure surveillance scientifique.

27 de ces 50 volcans ont en moyenne une éruption par an (par éruption on entend ici une manifestation qui peut être juste une simple explosion phréatomagmatique mais au moins le volcan "vit").

L'Alaska étant une région peu peuplée et isolée, les volcans restent néanmoins difficile à observer malgré les efforts faits. Certaines activités sont répertoriées mais les rapports sont très peu détaillés. Pourtant ces volcans sont souvent actifs pour la plupart et certains génèrent des éruptions puissantes comme le Katmai en 1912. Certes, les éruptions ne touchent guère les populations puisque la zone est déserte mais il peut y avoir des soucis pour l'aviation. En 1989 l'éruption du Redoubt a endommagé quelques avions qui survolaient la zone ! Cette éruption a pourtant été prévue car depuis 1988 un observatoire a été créé pour les volcans de cette région, l'AVO (Alaska Volcano Obersvatory).

le volcanisme est lié à la subduction de la plaque Pacifique sous la plaque Nord Amérique.

 

 

Amérique Centrale

Le volcanisme en Amérique Centrale est dû à la subduction rapide (8 ou 9 cm/an) de la plaque océanique des Cocos sous la plaque Caraïbes. Au niveau du Mexique la subduction est légèrement plus lente (6 à 7 cm/an)

Andes

La cordillère des Andes constituent le plus bel exemple de marge continentale active. Elle est liée à la subduction de la plaque Nazca sous la plaque Sud Américaine. Cette subduction a donné naissance à des fosses océaniques atteignant parfois 7000 m de profondeur mais surtout à une chaîne de montagne jalonnée de multiples centres éruptifs de diverses formes : caldeiras géantes ou majestueux stratovolcans dominant les plateaux montagneux environnants. Par ailleurs, il existe 4 zones volcaniques andines.

La zone Nord comprend la Colombie et l'Equateur la où la subduction de Nazca atteint 7 cm/an.

La zone Centrale englabe le Sud du Pérou et le Nord du Chili. La subduction est comprise entre 7 et 9 cm/an

La zone Sud commence à la latitude de la capitale Chilienne, Santiago, et s'étend jusqu'au sud du pays. Cette zone comprend près de 60 volcans récents et 3 grandes caldeiras. Ici l'activité volcanique est plus modérée puisque la croûte continentale est plus mince.

La zone Australe est particulière car elle ne dépend pas de la subduction de Nazca mais de la subduction d'une partie de la plaque Antartique sous la plaque Sud Amérique. Il y a peu d'éruption car la subduction frôle à peine 2 cm/an.

L'arc des Antilles :

Les volcans antillais résultent de la subduction d'une portion de l'océan Atlantique sous la plaque Caraïbes. la vitesse du phénomène atteint à peine 2 à 4 cm/an comme cela est peu rapide les éruptions sont rares. Attention, les éruptions, bien que peu fréquentes, peuvent être dévastatrices comme en 1902 lorsque les nuées ardentes émises par la Montagne Pelée ont fait périr 28 000 personnes.

Les Canaries

L'archipel des Canaries, au large du Maroc se compose de 7 îles dont les plus connues sont Ténérife, Lanzarote et La Palma. Il s'agit d'un point chaud.

Chaîne des Cascades

Comme les Andes il s'agit ici d'une marge continentale active liée à la subduction de la petite plaque Juan de Fuca sous l'épaisse plaque Nord Américaine. La subduction est de l'ordre de 3 cm/an. Les paroxysmes éruptifs sont rares et le lieu est surtout connu pour la beauté des paysages.

Les Galapagos

L'archipel des Galapagos dans l'Est de l'océan Pacifique au large de l'Equateur comprend une quinzaine d'îlots prenant assise sur un bombement basaltique à environ 1300 m de profondeur qui perce la plaque Nazca. Comme la plaque se déplace vers l'Est ce sont les îles Isabela et Fernandina les plus récentes et actives. L'archipel n'est pas réputé que pour ses volcans : la faune y est exceptionnelle.

Hawaii

Point chaud le plus connu, voir article sur les points chauds

L'Islande

l'Islande se situe sur la dorsale médio-atlantique qui forme une grande chaîne de volcans sous-marins d'environ 15 000 km. Elle est presque totalement immergée dans l'océan Atlantique. Seule l'Islande émerge. La dorsale médio-atlantique est l'équivalent d'une frontière entre les plaques américaine et eurasienne. L'Islande est donc partagé entre ces deux plaques. Et le meilleur endroit pour observer la limite entre les deux plaques est la faille d'une trentaine de kilomètres à Pingvellir. L'islande résulte donc d'un volcanisme d'accrétion mais celui ci est associé à un point chaud.

Le Japon

L'archipel japonais s'est créé suite à des mouvements complexes de subduction des plaques Philippines et Pacifique sous une partie océanisée de la plaque Eurasie. La subduction atteint en moyenne, toutes zones confondues, 4 cm/an. Ce qui induit quelques éruptions volcaniques mais surtout de nombreux séismes dont certains s'avèrent particulièrement puissant comme en 1923 aux alentours de Tokyo (près de 100 000 morts)

Kamchatka

les volcans du Kamchatka doivent leur existence à la subduction de la plaque Pacifique sous la plaque Eurasie à l'impressionnante vitesse de 10 cm/an. La péninsule volcanique est donc très active. On distingue deux grandes chaînes parallèles de volcans séparées par une vallée. Les volcans situés à l'Ouest de la péninsule se manifestent peu alors que ceux de l'Est entre fréquemment en éruption.

 

Papouasie Nouvelle Guinée

A la jonction des plaques Australie et Pacifique, le volcanisme de cette région du globe n'est pas lié qu'à cette subduction car en fait le phénomène de subduction s'étend ici sur plusieurs microplaques coincées entre les grandes.

Les îles Salomon résultent de la subduction vers le Nord Est à une vitesse de 8 à 11 cm/an de la microplaque des Salomon sous la plaque Pacifique. Au Sud cette plaque est subductée sous une très petite pointe continentale de la NOuvelle - Guinée ; La subduction est ralentie donc les volcans du Sud de la Nouvelle - Guinée tels le Lamington (grosse éruption péléenne en 1951) sont peu actifs.

Au Nord on rencontre la microplaque de Bismarck qui plonge sous le Pacifique à une vitesse de 15 cm/an !

 

 



23/09/2010
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


annuaire gratuit Annuaire de blogs Blog ExploseBlogs : visites,audience,vote,échange,traffic,visiteurs,référencement Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Référencement gratuit dans Vitavous.com Blog Annuaire généraliste
Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.
Le Moteur
Recherche-Web
Votez pour ce site sur l'annuaire Tixido -=- Moteurs de recherche -=- Alexa Bing (ex-Live ex-Msn) Cehoo Exalead Google Infoseek Le Moteur Orange (ex-Voila) Megaglobe Super
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion