Les volcans : des formes variés

Les volcans : des formes variées

 

Différents articles de ce blog sont destinés à mieux comprendre les volcans. Dans cet article nous allons parler des différents types de reliefs volcaniques. Mais il faut savoir que la topographie d'un volcan dépend en partie de son dynamisme éruptif ! Alors avant de commencer l'article, voici un très bref rappel de ce qu'il faut savoir :

 

Les volcans se forment en majorité la où les plaques tectoniques s'éloignent ou se rapprochent l'une de l'autre. Lorsque deux plaques s'éloignent (exemple plaque Eurasie et plaque Nord américaine), les volcans qui naissent dans ces zones (appelées zones d'accrétion) sont peu explosifs puisque le magma au niveau des zones d'accrétion est pauvre en silice. Je rappelle que moins le magma contiendra de silice moins le volcan sera dangereux. Au niveau des zones de subduction (deux plaques se percutant), le magma est riche en silice et les volcans naissant à ces endroits sont redoutables.

Il existe donc plusieurs compositions chimiques de magma entraînant donc plusieurs types de dynamismes éruptifs possibles (hawaiien, strombolien, vulcanien, plinien et péléen du moins explosif au plus explosif. Il existe le dynamisme surtseyen pour les volcans sous - marins proche de la surface).

 

Les formes des volcans vont donc varier selon l'intensité des explosions de tel ou tel volcan. Voila pour le rappel. Maintenant nous allons commencer à énoncer les divers reliefs possibles mais voyons déjà les points communs entre tous les volcans de la planète.

 

 

I) Structures et reliefs communs.

 

Un volcan est formé de différentes structures telles que :

 

- Une chambre magmatique alimentée par le magma venant du manteau terrestre. Il s'agit du réservoir du volcan. La chambre magmatique se situe en général entre 10 et 50 km de profondeur.

- Une cheminée volcanique qui est le lieu de transit le plus courant que le magma de la chambre magmatique utilise pour atteindre le cratère.

- Le cratère ou la caldeira selon le périmètre de l'orifice où le magma atteint la surface.

 

II) Les formes des volcans selon le dynamisme éruptif

 

1) Volcans boucliers

 

Lorsque le dynamisme éruptif est de type hawaiien, la lave est très fluide et les volcans de type hawaiien forment ce que l'on appelle les volcans boucliers. Les pentes des volcans boucliers ne sont pas raides du tout ce qui permet aux volcans d'atteindre plusieurs dizaines de diamètres de kilomètres. Les volcans boucliers ne sont donc pas dangereux ni au niveau des éruptions ni au niveau de leur ascension. En revanche il s'agit des plus gros édifices volcaniques.

 

Le Mauna Loa, Hawaii, volcan bouclier

 

2) Strato - volcans

 

Les stratovolcans connaissent une activité à la fois effusive et explosive. mais bien sûr la nature explosive domine sinon ils seraient devenus des volcans boucliers. Près de la moitié des volcans de la planète ont cette forme cônique spécifique des strato volcans. Forme qui a été façonnée sur des centaines de milliers, voire des millions d'années. Ils sont donc constitués d'un empilement de laves, mais surtout de matériaux explosifs, telles des cendres, scories ou bombes. Ils peuvent être formés d'un ou plusieurs cratères sommitaux.

 

 

Le Cleveland en Alaska, un strato volcan

Les formes ne sont pas toujours d'un cônique parfait. Parfois par exemple on peut trouver un volcan emboité dans un autre volcan. En réalité il s'agit du même volcan. Ce volcan peut avoir eu une très violente éruption dans le passé et il serait devenu une caldeira. Puis au fil des nouvelles éruptions, le volcan va de nouveau grandir mais les contours de la caldeira seront visibles. On croit alors que le volcan est emboité dans un autre mais il s'agit réellement du même volcan. On appelle cette forme particulière Somma. Le vésuve est un volcan de forme Somma.

 

 

Le Vésuve

 

 

3) Caldeiras

Une caldeira est une structure d'effondrement d'un à plusieurs dizaines de kilomètres de diamètres. Il s'agit ici d'un volcan qui s'est effondré sur lui-même à la suite d'une énorme émission de lave, ou d'une éruption paroxysmique. Elle a la forme d'un cercle dessiné grossièrement . Un volcan bouclier peut donc devenir une caldeira si il émet trop de lave et qu'il s'effondre sur lui même. Un strato volcan peut lui aussi devenir une caldeira à la suite d'une éruption trop explosive qui aurait décapité son sommet.

 

 

Voici un bel exemple de caldeira : On voit ici le mont Saint Helens encore fumant juste après l'éruption de 1980. La grande photo représente le St Hélens avant 1980 !

 

 




20/12/2009
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


annuaire gratuit Annuaire de blogs Blog ExploseBlogs : visites,audience,vote,échange,traffic,visiteurs,référencement Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Référencement gratuit dans Vitavous.com Blog Annuaire généraliste
Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.
Le Moteur
Recherche-Web
Votez pour ce site sur l'annuaire Tixido -=- Moteurs de recherche -=- Alexa Bing (ex-Live ex-Msn) Cehoo Exalead Google Infoseek Le Moteur Orange (ex-Voila) Megaglobe Super
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion