Mont Garibaldi

Mont Garibaldi

 

 

 

Localisation : Massif Garibaldi Ranges, Chaîne des Cascades, Canada

 

Contexte géographique : subduction de la plaque Juan de Fuca sous la plaque Nord Amérique.

 

Point culminant : 2678 m

 

Type : strato volcan

 

Dynamisme éruptif : explosif.

 

 

Ses éruptions : environ 8050 ans av J-C

 

 

 

 

Le mont Garibaldi est le plus haut volcan de la chaîne Garibaldi qui se situe au sud de la Colombie-Britannique et il est également l'un des deux volcans de la chaîne des Cascades à être composé de roches dacititiques. L'autre volcan, recouvert d'un glacier, est le Peak Baker.

Avec sa forme particulière résultant de la présence d'un ancien glacier et de l'érosion, il ne ressemble pas à un volcan imposant si bien que les habitants de Vancouver, ville proche de l'édifice, ignorent pour la plupart vivre à côté d'un volcan endormi.

 

 

Le volcan s'est construit en trois phases :

 

 

La première est liée la création d'un large cône composé de dacite et de brèches datées avec la méthode du potassium-argon à 250 000 ans. Cet édifice très ancien est partiellement visible au bas des flancs nord. Autour d'un des pics volcaniques, le Pic Columnar, sont maintenant situés, une série de dômes de lave faits de dacite. Pendant la très longue période de sommeil qui s'ensuivit, la rivière Cheekye a créé une profonde vallée dans le flanc ouest du cône. Plus tard, ce flanc a été rempli par un glacier. Le glacier Cheekye.

 

Ensuite le volcan a connu une nouvelle phase active et s'ensuivit une période de croissance qui a débuté par l'éruption d'un dôme de dacite emprisonné sous plus de mille mètres de glace. Alors que ce dôme bouché (plug dôme) s'élevait, des couches imposante de lave refroidie s'emmiettaient sous forme d'éboulis sur ses côtés. De multiples coulées pyroclastiques, coulées faites de gaz extrêmement chauds, de cendre et de pierres ponce, ont accompagné ces éboulis. Le tout a construit un cône fragmenté de 6,3 km³ ayant des pentes moyennes de 12 à 15 degrés. Une partie de la glace, fondue à cause des éruptions, constitue un petit lac niché contre la partie sud du Brohm Ridge. Les grès que l'on peut voir au sommet de Brohm Ridge ont été créés par de la cendre tombée dans ce lac.

 

 

Des parties de glace ont été plus significatives sur le côté ouest et un peu au sud de l'édifice. La fonte de l'inlandsis (glacier très étendu et très épais) et des glaciers qui le composaient ont engendré une série d'avalanches et de coulées de boue sur le flanc ouest de Garibaldi ce qui a déplacé presque la moitié du volume total du cône d'origine dans la vallée Squamish. Des trous laissés par la fonte des glaciers ont entrainé des distorsions plus ou moins conséquentes la où l'inlandsis était mince et des distorsions importante là où il était épais.

 

 

Après une nouvelle période de repos, le volcan entame une nouvelle période éruptive. Assez courte, on considère toujours être dans la troisième phase bien que le volcan dorme depuis près de 10 000 ans. Mais actuellement il est l'un des 10 volcans canadiens à avoir le plus d'activité sismique....

 

 

Les éruptions de la troisième phase ont lieu le plus souvent sur le fanc sud - est (sur le Opal cône). L'indice d'explosivité volcanique de ce volcan est estimé à 3 sur une échelle allant jusque 8 (8 pour les supervolcans).

 

 

 

 

Garibaldi Photo

 

 

 

 

 

 

 

 

 



24/07/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


annuaire gratuit Annuaire de blogs Blog ExploseBlogs : visites,audience,vote,échange,traffic,visiteurs,référencement Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs Référencement gratuit dans Vitavous.com Blog Annuaire généraliste
Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.
Le Moteur
Recherche-Web
Votez pour ce site sur l'annuaire Tixido -=- Moteurs de recherche -=- Alexa Bing (ex-Live ex-Msn) Cehoo Exalead Google Infoseek Le Moteur Orange (ex-Voila) Megaglobe Super
Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion